Affinez votre recherche

imprimer

Circuit Israël - Jordanie
Jordanie et Israël, trésors d'Orient

carte IsraelJordanie TresorsOrient 647193
carte IsraelJordanie TresorsOrient 647193image Jordanie La monastere du Petra  it

image Jordanie Jerash Ruines romainesimage Jordanie camel en face de la tresorerie Al Khazna  fo

image Israel Bethleem vue dune partie historique  foimage Israel Jerusalem Le Mur occidental Troisieme Temple  fo

image Jordanie Petra Le monastere de merveille du monde  foimage Jordanie Wadi Rum desert Vue a travers une arche rocheuse  fo

Venez découvrir les trésors culturels de la Jordanie et d'Israël grâce à ce circuit de 8 jours / 6 nuits en pension complète. Pré / post acheminement inclus dans nos tarifs (voir descriptif).

Atouts plus

  • Hébergement en hôtels 4 ****
  • Excursion en 4x4 au Wadi Rum
  • Logement à proximité du site de Petra

Programme de votre circuit Israël - Jordanie

1

AEROPORT DE DPART/AMMAN

Rendez-vous à l'aéroport de départ. Vol Air France (via Paris) ou Lufthansa (via Francfort) pour Amman. Accueil par votre guide et transfert à l'hôtel. Dîner nuit.

2

AMMAN, JERASH, AMMAN

Départ pour Jerash, la plus belle et la mieux conservée des cités romaines à travers les montagnes fauves de la Judée.
Visite guidée des ruines de la cité romaine, l'arc d'Hadrien, l'hippodrome, les deux grands temples de Zeus et d'Artémis, l'église Saint-Théodore, était probablement dédié à Dionysos, Le forum ovale, les bains, le macellum ou marché, les théâtres,  la muraille…
La ville fit partie de la Décapole. Elle fut conquise en 84 av. J.-C. par Alexandre Jannée. Elle est prise par le nabatéen Arétas III en 73 av. J.-C., et enfin par les Romains (Pompée) en 63 av. J.-C.. Ces derniers en firent une ville opulente : Gérasa (Jerash) reçut même la visite de l'empereur Hadrien en 129. Gérasa devient siège d'un évêché au IVe siècle. Elle est ensuite pillée par les Perses en 614, puis les Arabes en 635. Elle subit ensuite plusieurs tremblements de terre, dont le plus dévastateur fut probablement celui de 747-748, qui affecta violemment de nombreuses autres villes de la région. Le coup de grâce lui fut donné par les affrontements entre musulmans et croisés lors des croisades, où le temple d'Artémis fut transformé en forteresse par les Arabes.
Retour à Amman, visite de la ville d'Amman ; visite de la citadelle ; elle est l'une des sept jabal qui formaient la ville antique. Il est aujourd'hui un musée archéologique en plein-air. L'occupation du site est attestée depuis le Néolithique ce qui en fait l'un des sites habités les plus anciens du monde. Les premiers artefacts ont plus de 7000 ans.
Visite du théâtre antique romain d'Amman en Jordanie forme avec l'odéon voisin un site archéologique remarquable. Il aurait été construit entre 138 et 161 apr. J.-C. par l'empereur Antonin le Pieux et est le plus grand de Jordanie, avec 6000 places. Il est toujours utilisé pour des spectacles.
Dîner et Nuit à Amman.

3

AMMAN, MADABA, MONT NEBO, ROUTE DES ROIS, KERAK, PETRA

Départ vers le mont Nebo, un sommet de 817 mètres situé dans l'Ouest de la Jordanie. Au IVe siècle, un sanctuaire chrétien primitif (église quadrangulaire triconque) est construit sur le sommet occidental du mont Nébo, réputé abriter le mausolée de Moïse mais dont on ne connaît pas l'endroit exact de la sépulture, si elle existe car l'historicité de ce personnage biblique est inaccessible. Une chapelle baptismale est ajoutée en 530. Le sanctuaire est modifié et restructuré en plan basilical à la fin du VIe siècle jusqu'au début du VIIe siècle. Ce sanctuaire suscite des pèlerinages dès le ive siècle comme le mentionne le Peregrinatio Aetheriae d'Égérie qui évoque le sanctuaire tenu par des moines égyptiens.
Et puis départ pour Madaba, visite de l'église St-Georges renfermant la fameuse carte de la Palestine. Elle est connue pour être la plus vieille représentation cartographique qui nous soit parvenue de la terre sainte et en particulier de Jérusalem, et de la Décapole. Elle date de la fin du Vie siècle.
La mosaïque fut réalisée par des artistes inconnus, probablement sur l'initiative de la communauté chrétienne de la ville de Madaba qui était un évêché durant l'ère chrétienne byzantine. Au VIIIe siècle, les chefs musulmans Umayyades font enlever certains des éléments figuratifs. En 614, Madaba est conquise par les Perses. En 746, la ville est fortement endommagée par un tremblement de terre. La ville, désormais vide d'habitants, déchoit.
En 1894, la mosaïque est retrouvée lors de travaux pour la construction d'un lieu de culte orthodoxe à l'emplacement de l'ancienne église byzantine. Des parties de la mosaïque furent, dans les décennies qui suivirent, endommagées par des incendies, des éboulements, par l'action de l'eau et de l'humidité. En décembre 1964, la fondation Volkswagen met à disposition 90 000 DM pour la restauration de la mosaïque. Le directeur du rheinisches Landesmuseum de Trèves, Heinz Cüppers, et le spécialiste de l'Ancien Testament Herbert Donner mènent, de septembre à novembre 1965, les travaux urgents de restauration et de conservation des parties subsistantes de la mosaïque.
Continuation pour la visite de la forteresse croisée de Kerak, Le Kerak de Moab ou Krak des Moabites est un château fort datant du XIIe siècle, à l'époque des Croisades. Il est situé à Kerak, l'actuelle ville d'Al-Karak en Jordanie.
La construction de cette imposante forteresse croisée commence autour de 1140, sous la direction de Payen le Bouteiller, le majordome de Foulque V d'Anjou. Les Croisés l'ont appelé le krak des Moabites ou Kerak de Moab, comme cela est indiqué dans les livres d'histoire. Le château fort se situe au sud d'un plateau rocheux. C'est un bel exemple d'architecture des Croisés, un mélange de style européen, byzantin et arabe.
Le krak de Moab est connu pour avoir abrité Renaud de Châtillon. Ce krak est le plus proche de Jérusalem des trois châteaux connus (krak des chevaliers, krak de Moab, krak de Montréal). Il est construit sur une montagne rocheuse et comporte des douves allant jusqu'à 20 m de haut. Comme chaque krak, il était conçu pour résister à de longs sièges, autant par ses approvisionnements que par ses défenses. Il est encore debout.
Continuation vers Wadi Musa, chaos de montagnes fauves et ruiniformes où commence le labyrinthe qui donne accès à Petra.
Dîner et nuit à Petra.

4

PETRA

Journée entièrement consacrée à la visite de Petra, surnommée la "Rose du Désert". Elle fut, dès le IIe siècle avant JC, la capitale des Nabatéens qui y taillèrent d'innombrables tombes monumentales, escaliers, palais et temples dans la roche aux teintes naturellement rouge rosé.
Les gigantesques falaises rouges et les vastes sanctuaires de la cité perdue n'ont rien en commun avec la civilisation moderne telle que nous la connaissons. L'une des plus grandes merveilles jamais érigées par l'Homme et la Nature, Pétra est un véritable joyau qui mérite d'être apprécié à sa juste valeur.
Souvent décrite comme la huitième merveille du monde, Pétra est sans conteste le plus précieux fleuron de la Jordanie et son site touristique le plus fréquenté. Vaste cité taillée dans la pierre par les Nabatéens, peuple arabe ingénieux qui s'est établi en Jordanie il y a plus de 2 000 ans, elle constituait un carrefour stratégique à la jonction des routes du commerce de la soie et des épices, reliant la Chine, l'Inde et l'Arabie méridionale à l'Egypte, la Syrie, la Grèce et Rome.
Pour pénétrer dans la cité, le promeneur emprunte le « siq », une gorge étroite de plus d'1 kilomètre de long, délimitée de part et d'autre par d'abruptes falaises qui s'élèvent à plus de 80 mètres. Le siq offre à lui seul une expérience unique au voyageur. Des couleurs étonnantes se succèdent sur ses formations rocheuses. Et lorsque le promeneur atteint l'extrémité du défilé, il découvre Al-Khazneh (« le Trésor »).
Cette expérience est à couper le souffle. Vous vous sentirez minuscule à côté de cette imposante façade rose de 28 m de large et 40 m de haut, taillée à même le roc. Tombeau d'un roi nabatéen, elle a été taillée au début du 1er siècle et témoigne du génie de ce peuple ancien pour la construction.
Pensez à vous munir de chaussures de marche confortables, d'un chapeau pour vous protéger du soleil et emportez toujours beaucoup d'eau.
Découverte de la cité des Nabatéens avec ses temples, théâtres et tombeaux sculptés à même la montagne.
Pétra fut fondée vers le 6e siècle avant Jésus-Christ par les Nabatéens, un peuple de nomades qui s'établit dans la région et jeta les bases d'un vaste empire commercial s'étendant jusqu'en Syrie.
En dépit des tentatives du roi séleucide Antigone, de l'empereur romain Pompée et du roi Hérode le Grand pour soumettre Pétra au contrôle de leur empire, la cité resta sous la domination des Nabatéens jusqu'en l'an 100 ap. J.-C. avant de tomber aux mains des Romains. Elle était encore habitée à la période byzantine lorsque l'ancien Empire romain se tourna vers Constantinople, mais son importance déclina par la suite.
Dîner et logement.

5

PETRA, WADI RUM, MER MORTE

Excursion en véhicules 4x4 dans le célèbre désert aux étranges formations rocheuses.
Ce lieu est époustouflant, intemporel et a été laissé quasiment intact par les hommes et leurs activités destructrices. Ici, ce sont l'eau et le vent qui ont sculpté ces tours gigantesques et imposantes, décrites avec élégance par T.E.  Lawrence comme « vastes, résonnantes, à l'image de Dieu ».
Un labyrinthe de roche monolithique s'étend du sol à une hauteur de 1 750 mètres, créant ainsi un terrain idéal pour les grimpeurs les plus chevronnés. Les randonneurs apprécieront le calme des espaces déployés à perte de vue, exploreront les canyons et les gueltas pour découvrir des dessins sur la roche de 4000 ans et les autres trésors prodigieux de cette immensité désertique.
Egalement connu sous le nom de « vallée de la lune », c'est dans ce lieu que le Prince Fayçal Bin Hussein et T.E.  Lawrence installèrent leur quartier général pendant la Révolte arabe contre les Ottomans lors de la Première Guerre mondiale. Leurs exploits sont intimement liés à l'histoire. Les Bédouins de la région ont conservé leur style de vie semi-nomade. Ils sont très accueillants envers les visiteurs.
Déjeuner dans un campement bédouin.
Ensuite départ vers la Mer Morte, entre Israël et la Jordanie, se trouve la Mer Morte, un site unique au monde. Pour l'anecdote, sachez que le mer Morte est le point le plus bas au monde (-400m).
La Mer Morte est le résultat d'un réchauffement climatique survenu il y a plus de 12 000 ans, entrainant ainsi la disparition de l'oxygène dans ses eaux.
Conséquence : on y flotte !
Trésor de beauté par ses spectaculaires concrétions minérales blanches.
Dîner et nuit à la Mer Morte.

6

MER MORTE, TIBERIADE, KIBBOUTZ

Matinée libre à la Mer Morte pour un temps de repos et baignade. La forte salinité de la mer sera l'occasion d'une baignade surprenante.
Déjeuner, puis départ vers la frontière cisjordanienne.
Entrée en Terre Sainte et introduction au concept du kibboutz, institution spécifique à l'état d'Israël dont les maîtres-mots sont l'échange et le partage.
Dîner et nuit dans Kibboutz.

7

TIBERIADE, NAZARETH, TIBERIADE

Route vers Nazareth pour visiter l'église de l'annonciation. La Basilique de l'Annonciation a été édifiée à Nazareth au nord d'Israël. Elle a été construite à l'endroit où l'Ange Gabriel a annoncé à Marie qu'elle serait la mère de Jésus.
Retour vers le Lac de Tibériade, arrêt au Mont de Béatitudes. Une chapelle se dresse depuis 1939 sur le mont des Béatitudes. On y accède par un petit chemin. C'est ici que Jésus aurait prononcé les Béatitudes, appelées également le sermon sur la montagne (Évangiles de Luc et Matthieu).
Continuation pour Capharnaüm ; visite de l'église de la Multiplication des Pains, à Tabga,
L'église de la Multiplication des pains et des poissons, plus connue sous le nom d'église de la Multiplication est une église catholique située à Tabgha sur la rive nord-ouest du lac de Tibériade et qui commémore le célèbre épisode, ou... les célèbres épisodes. Elle est sise sur les vestiges d'une église du IVème siècle et d'une basilique du Ve siècle sur le lieu que la Tradition donne comme celui où le Christ a procédé à la multiplication des pains.
Déjeuner de poisson au bord du lac de Tibériade.
Promenade en bateau sur le lac.
Retour à votre hôtel en fin d'après-midi, dîner et logement.
 

8

TIBERIADE, SAINT JEAN D’ACRE, HAIFA, JERUSALEM

Route vers Acre, aussi connue dans le monde chrétien sous le nom de Saint-Jean-D'acre. En raison notamment du prestige de l'héritage historique légué par les différentes civilisations qui se succédèrent dans cette cité, Acre est membre de l'Organisation des villes du patrimoine mondial (UNESCO).
Visite de la crypte de St Jean ; cette crypte, où l'on voit naître l'art roman, avait été abandonnée au XVème siècle. Redécouverte en 1958.
Puis, continuation vers Haïfa ; la ville côtière située sur les bords de la mer Méditerranée. Considérée comme la capitale du nord de pays, Haïfa et son agglomération ont une population totale de l'ordre de demi-million d'habitants fin 2008. Elle est connue pour son important port en eau profonde ainsi que son importante industrie chimique.
Visite du temple de Sheikh Bahaï, le temple a été nommé site du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2008 ; il dispose d'un jardin jumeau à Akko, ville voisine de Haïfa. Le sanctuaire lui-même est le deuxième lieu le plus sacré de la religion Bahaï, qui attire les pèlerins à honorer une foi centrée principalement sur l'unité du monde et de la paix. Le Temple Bahaï abrite le tombeau du Bab, fondateur de la foi Bahai, et le tombeau de son fils – son successeur - dans une salle magnifiquement construite, ornée d'or et de fleurs. La Chambre de Justice Universelle et le Bâtiment des Archives Internationales de la religion Bahaï se situent dans un bâtiment plus haut dans la montagne; cette impressionnante structure peut être vue que de l'extérieur, elle n'est pas ouverte au public.
En fin de journée, arrivée à Jérusalem. 
Dîner et nuit à Jérusalem.

9

JERUSALEM

Journée entièrement consacrée à la découverte de la ville mystique de Jérusalem : le mont des Oliviers pour découvrir une magnifique vue de la ville Sainte, la porte des Immondices et le Mur des Lamentations.
Départ pour la vieille ville de Jérusalem dans laquelle vous pénétrerez par la porte des Lions pour emprunter la Via Dolorosa jusqu'au St Sépulcre. Vous traverserez des marchés pittoresques jusqu'au quartier juif et le mur des Lamentations.
Située au coeur des arides Monts de de Judée, Jérusalem (Yerushalayim, la " ville de la paix " en hébreu et Al Quods, la " sainte ", en arabe) n'est qu'à une heure de la plaine côtière d'Israël. Pourtant on est déjà au coeur d'un monde totalement différent. Les antagonismes entre les deux capitales de l'Etat Hébreu sont d'ailleurs si nets qu'on a souvent peine à croire qu'elles se situent dans le même pays. Jérusalem est aussi sèche que Tel Aviv est luxuriante. Celle-ci est aussi séculière que Jérusalem est religieuse, et d'aucuns disent que Jérusalem est aussi austère que Tel Aviv est douce. Le fruit de son Histoire, cellle d'une cité devenue centre d'un peuple-religion, conquise puis disputée des siècles, est visible partout. Car Jérusalem est une ville partagée.
Dans sa vieille ville, entre les quatre grands districts religieux mais aussi dans sa ville moderne. Jérusalem Ouest est une métropole moderne, capitale officielle mais non reconnue d'Israël ; Jérusalem Est est une ville arabe palestinienne, annexée en 1967 suite à la reconquète israélienne sur la Jordanie, sous occupation militaire jusqu'à aujourd'hui. Vous viendrez à Jérusalem pour sa force spirituelle, sa passionnante configuration ethnico-religieuse, sa vieille ville, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, parsemée de lieux saints. Pour participer à la fièvre religieuse qui l'agite sans cesse ou bien pour l'observer tranquillement. Pour faire des emplettes colorées sur le grand souk Mahane Yehuda, pour faire un acte de mémoire au mémorial de l'holocauste ou pour découvrir un quartier de juifs ultra-orthodoxes qui vivent comme dans un shtetl du XIXe siècle en Ukraine…
Déjeuner dans la vieille ville.
Départ pour le Mont des Oliviers à Jérusalem pour découvrir une magnifique vue de la ville Sainte.
Puis, visite du musée de Jérusalem où sont déposés les manuscrits de la Mer Morte.
Visite du Mont Sion, de l'église de la Dormition et le tombeau du Roi David.
Dîner et nuit à Jérusalem.

10

JERUSALEM, BETHLEEM, AEROPORT

Journée consacrée à la découverte de Bethléem, l'un des lieux de pèlerinage les plus importants en Terre Sainte. Visite de la Grotte du Lait. Bethléem s'étend à 10 kilomètres au sud de la ville de Jérusalem, dans les collines calcaires fertiles de Terre Sainte.
Visite de la basilique de la Nativité (sauf interdiction exceptionnelle des autorités). L'emplacement où se dresse aujourd'hui l'église de la Nativité, à Bethléem, est reconnu au moins depuis le IIe siècle après J.-C. comme l'endroit où Jésus est né. La grotte particulière au-dessus de laquelle fut bâtie la première église est traditionnellement vénérée comme le lieu même de la naissance. D'après une légende du Vie siècle, la Vierge se cacha dans cette grotte pendant le massacre des Innocents : en s'éloignant de la mangeoire, où elle avait mis son enfant à l'abri, elle espérait détourner les soupçons des bourreaux. Cette légende disparut rapidement et fut remplacée par une autre. Averti par un ange du danger qui menaçait Jésus et de la nécessité de se réfugier en Egypte, S. Joseph se mit immédiatement à faire les préparatifs du voyage et pressa de partir la Vierge occupée à allaiter son enfant. Dans la précipitation, quelques gouttes de lait tombèrent sur le sol et, de rouge, la roche devint blanche. Puis vous vous rendrez à Beit Sahour au champ des bergers avec sa magnifique chapelle franciscaine.
Tour panoramique de la ville blanche et Jaffa, le front de mer, le boulevard Rotschild et ses maisons Bauhaus, dîner et puis départ à l'aéroport à Tel Aviv.
Envol sur vol (s) régulier (s)
Repas et nuit à bord

11

AEROPORT DE DEPART

Arrivée en France.
Débarquement ou continuation vers votre aéroport de départ.

Transport aérien

Vols de Paris et de Province.

Compagnies aériennes : Air France, Lufthansa.



Information vérité

il est d'usage de laisser un pourboire. Prévoir 35 € par personne, à répartir entre le guide et le conducteur.

Formalités :

Passeport valable 6 mois après la date de retour. Tampons Iran, Irak, Lybie, Syrie, Liban et Soudan très déconseillés.

Nos prix comprennent :

  • Les vols Air France Province/Paris/Amman aller et retour, ou Lufthansa Paris/Amman (via Francfort) aller et retour
  • Les taxes aériennes et de sécurité au 15/10/18
  • L’hébergement en hôtels 4* (normes locales) en chambre double
  • La pension complète du dîner du J1 au dîner du J10
  • Le circuit en autocar climatisé
  • Les excursions et visites prévues au programme
  • Les services d’un guide-accompagnateur francophone tout au long du circuit
  • Le visa (gratuit et délivré sur place)
  • Les taxes de promotion touristique et services hôteliers en vigueur au 15/10/17.

Nos prix ne comprennent pas :

  • La garantie annulation/bagages et l'assurance assistance rapatriement : nous consulter
  • La chambre individuelle : 415 €
  • Les boissons
  • Les pourboires
  • La taxe de sortie de Jordanie (15 USD au 15/10/17, à régler sur place)
  • La taxe de sortie de Cisjordanie (50 USD au 15/10/17, à régler sur place).

Information sur nos prix :

Exemple de prix en basse saison, base 31 participants payants minimum, vols réguliers Air France au départ de Paris (sous réserve de disponibilités au moment de la réservation)

Votre devis personnalisé: cliquez ici

Budget estimé à partir de

1799€(1)

circuit 11 jours / 9 nuits

(1) 100% personalisables, nos tarifs sont donnés à titre indicatif, basés sur un nombre de participants, saisonnalité, type d'hébergement et activités (voir programme et composantes). Nos prix varient suivant vos désirs et de nombreux facteurs. Le juste prix sera celui de votre devis personnalisé.

Info destination

Infos pratiques Jordanie

Inscription et Paiement
Sécurisé en ligne

logo carte de crédit logo carte de crédit
Infos et réservations

Infos et réservations
02 98 73 19 93

Inscription à la newsletter